Anatole Parenteau

« Anatole Parenteau est né le 18 septembre 1910 à Montréal. Il a été baptisé à la paroisse Saint-Enfant-Jésus de Montréal. Son père, Bruno Parenteau, a travaillé à la papeterie Rolland de Mont-Rolland. Sa mère était Alice Lafleur. Il avait quatre sœurs Jeanne, Aline, Thérèse, Raymonde. Il a fait ses études classiques au Séminaire de Sainte-Thérèse (diplôme obtenu en 1932-33). Il a épousé Aimée Saindon le 18 juillet 1936 à la cathédrale de Montréal. Ils ont eu une fille, Hélène Parenteau. Durant sa vie active, il a travaillé principalement comme peintre en bâtiment. Il n’a jamais voyagé, ni au Mexique, ni ailleurs. Il n’a que 21 ans quand il fait publier La Voix des sillons en 1932. Il était fier de son œuvre et surtout de la citation de Jacques Ferron dans L’Amélanchier. Il a écrit un autre roman qui n’a pas été publié : Derrière le gros sapin. On connait aussi de lui une nouvelle intitulée La Victoire parue dans La Patrie le 2 mai 1942 et pour laquelle il a obtenu un septième prix. Il est décédé le 19 décembre 1981 et enterré au cimetière Laval sur montée Saint-François ». Extrait du blog de Jean-Louis Lessard, 20 mars 2016, sur son blog Laurentiana.

Lire le dossier au complet en format PDF et cliquer ici: ANATOLE PARENTEAU 2016-04-16